Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Fauteuil roulant

Il existe des hommes qui ont su transformer leur handicap en une force extraordinaire, leur fauteuil roulant en un précieux outil, pour vivre des projets que la plupart des personnes valides seraient incapables de mener à bien.

Fauteuil roulant et aventures

La première des quatre aventures en fauteuil roulant, hors du commun, est celle d'Yves, paraplégique depuis le collège qui décide de parcourir plus de 4600 kilomètres en 90 jours sur son handbike.

Son projet, jusque-là jamais réalisé, est de rejoindre Paris au Cap-Nord, aller retour sur son fidèle destrier, le voyage jusqu'à Copenhague se faisant en voiture.

Yves et le Pôle Nord

Physiquement, malgré son handicap et son fauteuil roulant, Yves s'entraîne aux Thermes marins de Monte-Carlo et les fonds récoltés sont destinés à l'Institut du Cerveau et de la Mœlle Epinière.

Le départ a lieu en juin 2008, et même si l'aventure s'arrête deux mois plus tard, à la suite d'un accident qui lui vaudra une fracture de l'épaule, il a su prouver que, malgré son handicap, il a été capable de "pédaler" pendant douze heures d'affilée, de parcourir des centaines de kilomètres, d'affronter climat et relief hostiles.

Fort de cette expérience, il sillonne aujourd'hui avec son fauteuil roulant, les écoles, les associations et autres assemblées pour raconter son aventure. Et sa conclusion est très humble : que ce soit à pied, en avion ou à la force des bras, le plus dur n'est pas de partir mais de revenir.

Tour des lacs

Autre lieu, autre but, autre expérience : une course en fauteuil roulant pour deux amis valides, fans de rollers, skate, kite... qui décident de se lancer un défi physique pour le profit d'une association. Leur défi : parcourir à la force des bras près de 150 km autour des lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat.

Le principe : chacun fait une promesse de don par kilomètre parcouru et le montant sera entièrement reversé à une d'handicapés dans le Jura.

Pourquoi en fauteuil roulant ? Parce que nous avions envie de faire quelque chose d'exceptionnel, de jamais tenté. Ensuite, car nous avions participé au tournoi de basket de l'Association du Jura et que nous nous étions promis d'organiser quelque chose afin de récolter une petite aide pour cette dernière". Ces deux jeunes ont d'ores et déjà recueilli plus de 300 €.

Fauteuil roulant et tour d'Europe

C'est le 1er juin, au départ de Dijon, qu'Alain, invalide et siègeant dans un fauteuil roulant électrique, depuis 22 ans à la suite d'un accident de travail, décide d'entamer son tour d'Europe. Il parcourt en moyenne 30 kilomètres par jour à une vitesse de 8 km/h, toujours accompagné de ses deux chiennes, Diane et Tosca.

Organisation de l'expédition

Il tracte derrière lui à l'aide de son fauteuil, une remorque de 450 kg dans laquelle sont rangées les gamelles de ses deux fidèles accompagnatrices : "Pourvu qu'elles aient à manger, c'est l'essentiel", assure-t-il. En ce qui le concerne, Alain a décidé de tout improviser au jour le jour : il est parti sans argent, sans nourriture, sans boisson ni plan d'hébergement.
Seul son ordinateur portable l'accompagne partout. Il profite généralement de la solidarité et de la générosité des gens croisés en roulant sur son parcours.

Epreuves

Quand Alain, en fauteuil, ne trouve personne pour lui offrir un repas ou un toit, il dort alors sur un parking. Mais il ne veut surtout pas se faire plaindre car il considère ce combat comme un moyen de gagner sa liberté en roulant. Après de nombreuses aventures et péripéties (neuf incidents cardiaques et sept problèmes cérébraux) à travers la France et l'Europe, c'est à Paris que se termine son aventure extraordinaire.

Routard en fauteuil roulant

Jonathan, lui, a eu un autre parcours : en 2004, âgé de 25 ans, handicapé moteur, il décide de lancer sa propre collection de guides touristiques répertoriant les sites accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour ce faire, il crée une association, le Globe Trotteur, trouve des sponsors, et se lance sur les routes de son premier département en liste, le Lot, dans lequel habitent ses parents.

Le périple

Aidé par deux amis valides, équipé d'une voiture spécialement aménagée, il sillonne les routes en s'arrêtant pour visiter les hôtels, les campings, les restaurants ; et ce n'est qu'après en avoir testé l'accès qu'il sélectionne le lieu dans son guide. Une note est même donnée en fonction de la gentillesse de l'accueil reçu et de la facilité d'accès en fauteuil roulant.

Accessibilité fauteuil roulant

Aujourd'hui, les guides du Lot, du Morbihan et du Tarn sont achevés. Celui de la Gironde est en cours. Ceux de l'Aveyron et du Tarn-et-Garonne sont programmés.

Résultat de l'opération : en plus d'avoir lancé un projet utile, noué des centaines de contacts avec des restaurateurs ou hôteliers, visité beaucoup de pays, Jonathan a créé son propre emploi et peut-être demain en créera-t-il d'autres.
Belle leçon d'un homme dynamique et ingénieux en fauteuil roulant.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.