Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Hallux valgus récit

Hallux valgus, récit

Bonjour, je m'appelle Rosa et je voudrais vous faire part de mon expérience concernant mes problèmes d'hallux valgus. Même s'ils ne passionnent pas tout le monde, comme bon nombre de mon entourage me l'a fait ressentir, je pense que le récit de mes déboires peut intéresser des personnes dans des situations similaires à la mienne.

Hallux valgus et chirurgie

Pour les néophytes, un hallux valgus est une déformation plus ou moins prononcée de l'articulation du gros orteil, plus communément appelée oignon et qui entraîne à la longue des douleurs et des gênes pour se chausser et donc marcher.

Symptômes pré-opératoires

L'été dernier, un hallux valgus me déforme complètement le pied gauche et je ne peux plus me chausser normalement tant mon pied me fait souffrir. Je dois même rentrer parfois en toute hâte chez moi pour enfiler des souliers larges ou m'allonger pour soulager la douleur.

Le problème est que je ne sais pas rester en place plus de 5 minutes ; il faut que je bouge, je saute, je trotte dans tous les sens. C'est ainsi que les choses s'aggravent et que l'articulation se bloque complètement... là, une seule solution m'est proposée par l'orthopédiste rencontré : l'opération.

Préparation à l'opération

La date est prise et c'est avec un peu d'appréhension que nous arrivons à la clinique le matin de l'opération, mon hallux valgus et moi-même. D'autant plus que j'ai le ventre vide et que j'ai eu le temps d'entendre plusieurs personnes bien intentionnées, me décrire dans les jours précédents, les bruits de la scie, des ciseaux et autres outils qui allaient accompagner l'opération... Sans compter les commentaires de l'équipe médicale !

Heureusement, une infirmière vient assez vite me donner une petite dose de sédatif et m'explique que j'aurai, durant toute l'intervention, un casque dispensant une musique détendante ce qui a, parait-il, souvent pour effet de faire faire une petite sieste au patient pendant que le chirurgien s'affaire.

Hallux valgus : l'opération

L'anesthésiste me détaille son travail pour endormir mon pied et par là-même mon hallux valgus. Il va procéder à 3 injections (une derrière la cheville et deux autres de chaque côté du pied) qui vont endormir le bas de ma jambe pendant environ 5 heures.
Les 3 piqûres faites, l'équipe attend une bonne demi-heure pour laisser le produit agir, ce en quoi je leur suis assez reconnaissante !

L'opération

En attendant que l'anesthésie de mon hallux valgus prenne effet, on me pose un garrot à la cheville pour éviter les saignements. L'opération en elle-même peut enfin commencer et je dois reconnaître que les sensations sont très désagréables : je ressens des impressions de pression, de vibrations et d'étirements.

Même si c'est indolore et si je n'entends rien, j'ai le sentiment qu'on me charcute le pied et j'ai très envie que mes bourreaux s'arrêtent au plus vite.

Retour à domicile

A mon retour à la maison, mon ex hallux valgus est entouré d'un gros bandage élastique qui me compresse totalement les orteils. Je m'empresse donc de le défaire et de le remettre en place un peu plus souplement.

Je n'ai pas de plâtre, mais le médecin m'a prescrit une sandale post-opératoire à porter durant 4 à 5 semaines. Lorsque je me déplace, je m'appuie sur le talon afin de n'exercer aucune pression sur les orteils.

Chaussure spéciale

La nuit, je retire ma sandale "spéciale hallux valgus" et c'est une grande satisfaction car je dois dire que, question esthétique, les fabricants de matériel médical ont encore quelques progrès à faire et que cette chaussure est assez peu féminine

Mes doigts de pied, quoique très engourdis, sont mobiles et durant la première semaine, je passe le plus clair de mes journées allongée sur mon lit, le pied opéré posé sur un coussin.

Convalescence d'un hallux valgus

Après 3 ou 4 jours, la douleur est moins vive, mais les premières 48 heures sont plus que pénibles : malgré les analgésiques, je reste deux jours et deux nuits scotchée sur la cuvette des toilettes, à vomir...

Ces moments pénibles sont assez vite oubliés et environ 10 jours après l'opération, les points de suture me sont retirés, remplacés par des strips pour assurer la fin de la cicatrisation et là, c'est le grand bonheur car je peux enfin reprendre un bain sans faire des acrobaties périlleuses pour éviter de mouiller la plaie de mon hallux valgus.

Reprise de la marche

Même si je ne reste pas longtemps debout, je recommence à marcher et je fais quotidiennement quelques exercices du gros orteil dans un bain tiède. Un mois après l'opération, encore une nouvelle étape appréciable : je peux à nouveau conduire et très vite après cette date, je quitte ma sandale de princesse.

Certes, je ne porte pas des escarpins, mais les converses trop larges qui la remplacent me semblent déjà ravissantes et satisfont mon ex hallux valgus.

Fin d'hallux valgus

Aujourd'hui, plusieurs mois après l'opération, ma vie a changé, tant au niveau physique que psychologique : j'ose enfin montrer mes pieds sans honte et me rechausser normalement...

Si c'était à refaire, je n'hésiterais pas une minute et je conseille à toutes celles qui souffrent d'un hallux valgus de se faire opérer.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.