Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Tensiomètre et automesure

Aujourd'hui, l'efficacité de l'automesure tensionnelle (AMT) à domicile par l'intermédiaire d'un tensiomètre électronique n'est plus à prouver. Sur le marché, de nombreux appareils à prix raisonnables encouragent les patients à recourir à cette méthode.
En France, les ventes ne cessent de progresser et il faut s'en féliciter si elles sont accompagnées d'une éducation thérapeutique.

Depuis 2000, avec la publication de recommandations internationales allant dans ce sens, cette technique est reconnue et conseillée par tout le corps médical.

Tensiomètre pour l'AMT

Etant donné la fiabilité actuelle du tensiomètre, la valeur pronostique de l'automesure et le confort des patients, on peut actuellement prôner l'AMT sans aucune restriction. Malheureusement, aucun appareil ne bénéficie d'une quelconque prise en charge par l'assurance maladie... même si ce sont en France 7,6 millions de personnes qui suivent un traitement contre l'hypertension artérielle.

Fiabilité des tensiomètres

Fin décembre 2002, l'Agence Française de sécurité sanitaire a publié une liste recensant les tensiomètres au bras ou au poignet qui permet au patient de choisir facilement son appareil selon des critères de qualité métrologiques autres que publicitaires.
Ces derniers sont extrêmement faciles d'utilisation et ont tous subi un ou plusieurs tests cliniques qui garantissent la précision de leurs mesures.

Aucun des modèles de prise de la tension au doigt n'ont été sélectionné, sûrement considérés comme moins fiables. Pas plus que ceux équipé d'un brassard large destiné aux patients obèses ce qui est regrettable.

Mesure de la tension

La mesure affichée par un tensiomètre est influencée par de nombreux facteurs extérieurs comme l'anxiété, l'alimentation, les médicaments, l'heure de la journée, la situation de la prise de mesure...
Il est donc recommandé réaliser une automesure trois fois le matin (avant le petit déjeuner et la prise de médicaments), trois fois le soir (avant de se coucher, à quelques minutes d'intervalle), trois jours de suite, confortablement installé.

Prise de la tension à domicile

Le tensiomètre utilisé à domicile permet de multiplier les mesures, sans multiplier simultanément les consultations au cabinet médical.
Une étude réalisée sur 5000 sujets hypertendus en 2002 et 2003 prouve que l'automesure à domicile prévient mieux les accidents cardiovasculaires que les consultations médicales.

Tensiomètre et bon usage

Seule l'automesure régulière à domicile avec un tensiomètre électronique, huméral ou radial, permet la survenue d'évènements cardiovasculaires alors que certains patients ont des résultats trop optimistes lors de la prise de tension par le médecin, en raison d'un traitement médicamenteux en cours ce qui peut altérer les résultats.

Le confort du patient

Une enquête menée auprès des malades utilisant un tensiomètre à domicile prouve que cette méthode remporte l'assentiment de la majorité d'entre eux. Les ventes croissantes d'appareils le confirment car les hypertendus souhaitent contrôler eux-mêmes leur état de santé.

Certains médecins sont moins convaincus et pensent que cette technique rend le sujet plus anxieux et fausse donc la mesure.

Compétence médicale

Cette théorie n'est pas tout à fait inexacte mais il ne faut pas non plus minimiser la compétence des hypertendus à prendre en charge correctement leur santé et à utiliser leur tensiomètre. Même chez les personnes âgées, beaucoup dénoncent l'inconfort de la prise de la mesure artérielle effectuée par une infirmière et disent préférer la prendre eux-même chez elles.

Utilisateurs de tensiomètre

Pour valider le bon fonctionnement d'un traitement médical ou pour donner des renseignements quotidiens au médecin, l'automesure permet aux personnes hypertendues de vérifier leur état, surtout en cas de suspicion d'une grande variabilité tensionnelle.

De plus, le malade, en comprenant mieux sa maladie, adhère davantage à son traitement. Il a le sentiment d'être plus acteur et donc de mieux maîtriser son hypertension en utilisant son tensiomètre chez lui.

Utilisation

Pour plus de fiabilité, il est donc conseillé d'éviter les appareils qui proposent de mesurer la tension au doigt, moins fiables, au profit de ceux destinés au bras ou au poignet. La séance doit se faire au repos, le bras nu, l'appareil posé sur une table et plusieurs fois de suite. Mais attention : quel que soit le résultat obtenu, l'AMT ne doit pas inciter à l'automédication...

Cet appareil peut s'utiliser indéfiniment mais il est prudent de le faire vérifier de temps à autre par son médecin, au cours d'une visite de contrôle par exemple afin de vérifier comme il se doit votre tensiomètre.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.