Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Tensiomètre et hypertension

La tension artérielle, que le médecin mesure, correspond à la pression du sang dans les artères. Sur le tensiomètre, la mesure est donnée grâce à deux chiffres : le premier, le plus élevé, indique la pression artérielle systolique, c'est-à-dire la pression du sang lorsqu'il est envoyé par le cœur vers les artères. Le deuxième chiffre, le plus bas, représente la pression diastolique, à savoir celle du sang lorsque le muscle cardiaque se relâche.

Tensiomètre indispensable

L'utilisation d'un tensiomètre permettrait pour la plupart des gens de se sentir concernés par ces problèmes de métabolisme. Pourtant, nul n'est à l'abri et chacun, grâce à une hygiène de vie très simple, peut maîtriser les risques. En France, 14 millions de personnes sont hypertendues, mais 73% seulement sont conscients de leur état alors qu'un seul contrôle pourrait les alerter. Même si la plupart des causes de la maladies sont inconnues, certains facteurs la favorisent, tels que l'âge, l'hérédité, le tabagisme ou une mauvaise alimentation...

la maladie

Grâce au tensiomètre, il est possible de vérifier si la pression artérielle est suffisante pour irriguer tous les organes et les oxygéner, en particulier le cerveau. Si le rythme cardiaque faiblit, la pression diminue et elle chute. Celle-ci est variable selon les moments de la journée et les activités pratiquées : elle augmente avec l'effort ou les émotions et diminue pendant le sommeil.

C'est donc sur une période assez longue qu'il faut se baser pour la mesurer, ponctuée de prises répétées. Mails il ne faut pas confondre problème artériel et nerveux, ce dernier ne faisant monter la pression que pendant un cours instant. Le tensiomètre doit indiquer une valeur maximale de 13,5/8,5. Si les chiffres sont en permanence au dessus de ces valeurs, que ce soit à l'effort ou au repos, on peut alors parler d'hypertension artérielle.

L'âge : facteur aggravant

Plus un sujet vieillit, plus l'usage régulier d'un tensiomètre devient nécessaire : si seulement 1% des 20 - 29ans sont touchés par ce mal, on passe à 20% pour les 60-69 ans et à 50% pour les plus de 80 ans. En effet, la rigidité des parois des vaisseaux, liée à l'âge, est le principal facteur de risque. C'est pourquoi le vieillissement de la population française annonce de toute évidence un nombre croissant de malades dans les années à venir.

Les traitements indispensables pour éviter les complications rénales, et surtout cardio-vasculaires, coûtent extrêmement cher à la Sécurité Sociale. Un meilleur dépistage, de par l'usage fréquent d'un tensiomètre pourrait considérablement diminuer ce budget. Malheureusement, une étude réalisée par la CPAM en 1999, souligne l'insuffisance persistante du contrôle tensionnel.

Tensiomètre, usage fréquent

Dans le cas d'hypertension artérielle, une personne sur quatre seulement respecte les règles d'hygiène et de diététique recommandées et est équipée d'un tensiomètre. C'est pourquoi un tiers des décès en France est lié aux maladies cardio-vasculaires auxquelles l'hypertension contribue de manière majeure. Or les complications cardiovasculaires pourraient être facilement évitées par un contrôle régulier sur un appareil actuellement disponible dans toutes les pharmacies correctement équipées.

Achat tensiomètre

Certaines personnes prudentes envisage l'achat d'un appareil personnel. Ainsi le prouve ce témoignage de Madeleine : "Mon mari vient de subir un pontage. Afin de pouvoir reprendre des marches en montagne, comme il avait l'habitude de le faire, son cardiologue lui conseille de vérifier régulièrement sa tension afin de s'arrêter si nécessaire. J'ai donc décidé, pour ses 60 ans de lui offrir un tensiomètre.".

Cadeau

Des les pays développés, dans lesquels le diabète ou l'obésité sont fortement présents, les problèmes d'hypertensions deviennent très préoccupants et on peut donc imaginer offrir à ses proches, pour Noël ou pour un anniversaire, un petit appareil pratique à utiliser entre deux visites chez le medecin. Doté d'un système qui permet de mesurer rapidement la fréquence cardiaque, simple à utiliser (le gonflage et le dégonflage se font automatiquement), le tensiomètre permet de déceler d'éventuelles anomalies.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.