Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Confort et bien être à l'hôpital

Lorsqu'un malade est hospitalisé, les professionnels de la santé ont le devoir de lui prodiguer les soins adéquats, dans un environnement adapté à son état, et de lui éviter si possible douleur et souffrance. Mais il est d'autres intervenants, souvent par le biais d'associations, qui vont se préoccuper spécialement de lui apporter confort et bien être.

Parmi les nombreuses associations de ce type en France, quelques unes ont retenu notre attention :

Confort et bien être des enfants

Une association loi 1901, créée en 1993 par des médecins et des familles bénévoles a pour but d'aider les familles des enfants hospitalisés.

Objectifs confort

A l'origine, ce sont deux médecins d'un service pédiatrique ORL qui se révoltent devant les mauvaises conditions d'accueil des enfants hospitalisés à la suite d'opérations d'amygdales et des végétations car rien n'est fait dans ce service pour assurer le bien être des petits patients : pas d'information, peu de communication avec les parents, pas d'analgésie post opératoire, pas d'anesthésie générale pour les enfants de moins de deux ans... un constat révoltant !

Equipement médical au service du bien être

Quelques mois suffisent aux deux médecins pour prendre les choses en main. En ce qui concerne l'aspect médical, ils organisent une réelle prise en charge de la douleur.
Puis ils se préoccupent des problèmes de communication, en organisant des réunions de préparation avec parents, enfants et soignants au cours desquelles tous peuvent poser des questions, manipuler l'équipement médical, visiter les lieux.

Ils mettent même au point des expositions de photographies pour préparer les enfants à l'opération : c'est le personnage de la Panthère Rose qui sert de mannequin.
Pour aller encore plus loin dans la recherche du bien être, ils décorent et transforment les masques d'anesthésie, en leur adaptant un sifflet. Ils créent aussi un "livret de bravoure" dont la diffusion sera ensuite assurée par la Fondation de France.

En 1992, partant du principe que le confort du malade est aussi son environnement, une équipe d'artistes plasticiens décore et réaménage la salle d'attente.
Puis un film est tourné, montrant aux parents démunis devant les questions de leur enfant, les différentes étapes de l'opération et la façon de la présenter aux plus petits.

Toutes ces initiatives mènent donc en 1993 à la création d'une association indépendante, non liée à un hôpital ou une école thérapeutique et dont le champ d'action est aujourd'hui national et européen.

Pour tous : confort et bien-être à l'hôpital

Autre association, autre mission, les Blouses Roses ont pour but de distraire par des activités de jeu ou de création des malades de tous les âges.
Cette association, créée en 1944 et reconnue d'utilité publique depuis 1967, intervient dans les hôpitaux ou dans les maisons de retraite. Constituée de plus de 3000 bénévoles, elle est apolitique et laïque

Améliorer le confort

L'objectif numéro un étant le confort et le bien être des malades et des personnes âgées, les Blouses Roses mettent à disposition des établissement de soins des bénévoles chargés de distraire leurs pensionnaires.

Ces animations, basées sur des loisirs créatifs, artistiques et ludiques tels que des ateliers de dessin, de peinture ou de travaux manuels ou encore des propositions de jeux de société, de bibliothèque, de cuisine, de jardinage, de conversation...
Pour les enfants, il peut s'agir de lectures de contes, de spectacles ou de numéro de clowns...

Toutes sortes d'occupations qui permettent de passer le temps en oubliant la maladie et en retrouvant joie de vivre, confort et bien être. En étant actif, un malade ou personne âgée reprend confiance en soi et retrouve goût à la vie.

Hôpital et bien-être

Pour un bénévolat de qualité, pour que confort et bien être fassent réellement oublier maladie et souffrance, il faut des personnes compétentes et donc formées tout au long de l'année.
Il s'agit autant de formations psychopédagogiques que de formations manuelles. A celles-ci, s'ajoutent des conférences sur les thèmes de la douleur, de la connaissance du milieu hospitalier ou de la place des bénévoles.

Les "Blouses Roses" s'engagent à y participer pour rester le plus "professionnel" possible, tout en gardant la spontanéité et la fraîcheur de l'engagement volontaire non rémunéré.
Les présidents et leurs équipes sont eux aussi formés dans le recrutement des bénévoles, la comptabilité, la gestion.

Quels que soient les métiers concernés, plus particulièrement pour ceux qui concernent confort et bien être des patients, une obligation de qualité est indispensables et c'est l'un des premiers critères de ces deux associations.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.