Port gratuit dés 250 € TTC
En France métropolitaine

Tél. :02 99 25 21 72

MATERIEL DE KINESITHERAPIE

Défibrillateur expérience

Le défibrillateur, qui administre un choc électrique, est la meilleure solution pour sauver une personne victime d'un infarctus. Chaque année, 40 000 personnes meurent en France d'un arrêt cardiaque extrahospitalier, d'après la Fédération Française de cardiologie. A chaque minute qui passe sans prise en charge, le patient perd 10% de ses chances de survie alors que la défibrillation faite dès la première minute augmente ses chances de 90%.

Un équipement médical automatique coûte 2000 € Ht et est très facile d'utilisation. C'est pourquoi le décret du 4 mai 2007 en autorise l'utilisation par tous et dans tout l'Hexagone.

Défibrillateur usage

Aux Etats Unis, seuls les défibrillateurs semi-automatiques sont utilisés (et le taux de survie varie de 20 à 50%) car les américains estiment que le temps entre l'analyse et la possibilité de délivrer le choc, bien que très réduit, permet de s'assurer que personne ne touche la victime, évitant ainsi qu'un témoin ne soit inutilement choqué. En France, les deux systèmes sont accessibles au grand public sans obligation de formation.

Implantation publique

La ville de Montbard, en Côte d'Or, est pionnière dans le domaine des défibrillateurs, atteignant un taux de survie de 30%, avec 6 machines installées en 2005. Le chef du centre hospitalier de la ville, à l'origine du projet, a fait le choix de configurations entièrement automatiques en estimant que "le fait de ne pas avoir à déclencher le choc électrique est déculpabilisant pour le témoin" et que "il vaut mieux mal faire que de ne rien faire du tout".

Expérience parisienne

L'expérience a fait des émules puisque, à Paris, un défibrillateur a été installé dans chaque mairie d'arrondissement et que, à Issy-les-Moulineaux, huit appareils ont été installés, douze autres sont en prévision. Ils sont accessibles directement dans la rue 24 heures sur 24 et sont reliés par une ligne directe avec les pompiers ou le SAMU

Enfin, la ville de Caen a fait réaliser des "armoires intelligentes" abritant une webcam et un outil de réanimation.

Défibrillateur projet

Dans le cadre d'un projet citoyen, une banque de Douai (59) s'est dotée d'un défibrillateur : un nouvel équipement médical destiné à toute la population et qui sera accessible entre 6h et 22h, 365 jours par an. . Lors de l'inauguration, il a été annoncé l'installation de quatre autres systèmes dans différents lieux de la ville, dont une salle de sport, dans les deux prochaines années.

Promotion

Par ailleurs, le "Train du Cœur", organisé par l'association RMC/BFM fait chaque année une tournée dans 13 villes de France pour promouvoir l'achat d'un défibrillateur par les entreprises, faire aménager le cadre réglementaire pour en doter tous les lieux publics et sensibiliser les élus locaux et le grand public sur la nécessité de généraliser l'équipement en appareils cardiaques.

Témoignages utilisation

Peut-être avez-vous déjà été témoin d'un malaise cardiaque dans un lieu public et regretté l'absence d'un défibrillateur, d'un DEA...C'est ce qui est arrivé à Marc. En revanche Nathalie n'a pas le même ressenti.Voici leurs récits :

Train et défibrillateur

Il y a deux semaines, Marc était dans un TGV, lorsque que l'homme debout à côté de lui s'est écroulé. Ne pouvant rien faire, il n'a pu que prévenir les secours et attendre la première gare où le SAMU et les pompiers sont arrivés ...L'homme était décédé. La SNCF n'a pas commis d'erreur mais, voilà des années que cette société connait le problème et refuse de s'équiper. Pourtant il est évident qu'il devrait y avoir au moins un défibrillateur par train.

A l'école

Nathalie a été confrontée au malaise cardiaque d'une institutrice de son école. Sans équipement médical approprié, elle n'a pu que pratiquer la position latérale de sécurité qu'elle avait apprise lors d'une formation, ce qui n'a pas suffit à la survie de sa collègue. Interrogée sur l'absence de matériel médical, sa réponse fut la suivante : "même si j'avais eu un ce qu'il fallait, je ne l'aurais pas utilisé car je préfère qu'un médecin s'en serve pour ne pas risquer de blesser la personne."
Pourtant, de nombreuses vies pourraient être sauvées chaque année si l'installation d'un défribrillateur automatique se généralisait.


Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur.
En cliquant sur "J'accepte l'utilisation des cookies", vous donnez votre consentement pour l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.